JE PARTAGE :

Futurs parents : parlons baby-planner !

23 août 2019
Bienvenue bébé
baby-planner-2

Baby-planner…

Derrière l’anglicisme, on peine parfois à savoir ce qui se cache réellement derrière ce nouveau métier, et combien il peut nous apporter. Pour y voir plus clair, nous avons interviewé Yamina Elbaz, baby-planner depuis 8 ans. Après le fondateur de l’Atelier du futur Papa, les créatrices du site Les Louves, et une spécialiste de la pédagogie Montessori, voici le 4ème volet de nos rencontres avec les experts de la parentalité et de la petite enfance.

Comment êtes-vous devenue baby-planner ? J’étais directrice commerciale, j’ai travaillé pendant 20 ans au sein de grands groupes, et puis je suis tombée enceinte. Je travaillais beaucoup, j’étais entre 2 pays, et j’ai eu l’immense chance d’être très bien entourée. Un prof de yoga, spécialisé en para-natalité, m’a accompagnée dans ma grossesse, une amie a pris en main la gestion de mon trousseau, une autre amie médecin m’a aidée pour la gestion de mon dossier. Je me suis dit à l’époque qu’il serait formidable de pouvoir regrouper tous ces coups de mains en une seule personne. Et puis j’ai vu une émission sur une baby-planner américaine, et je me suis dit « pourquoi pas en faire mon métier ».

 

Vous n’avez pas eu peur de vous lancer ?


Pas du tout, j’ai réalisé, en parlant avec d’autres mères, à quel point j’avais eu de la chance d’être si bien entourée. Le jour de mon accouchement, tout était prêt, j’ai eu l’accouchement que je voulais, et avant cela, j’ai pu réfléchir à ce que je voulais, j’ai été écoutée ! Or ce n’est pas toujours le cas.

 

Votre métier est-il reconnu en France ?


Pas assez ! Les choses évoluent, mais en France on est en retard sur les Etats-Unis ou l’Angleterre. Se faire aider pour sa future maternité garde un côté tabou en France. On se dit que demander de l’aide dans ce domaine, c’est être un mauvais parent. Heureusement, j’ai un excellent allié dans la lutte contre les préjugés : le bouche-à-oreille.

 

En quoi consiste le métier de baby-planner?


J’accompagne les futurs parents dans la préparation de la venue de leur enfant. Mon rôle est de les informer et de les guider dans tous les choix d’ordre non médicaux qu’ils ont à faire durant la grossesse et après l’arrivée du bébé.

le métier de baby-planner

Le champ d’application est très vaste.


Oui, très ! La préparation à l’accouchement, l’allaitement, le choix de la maternité, l’achat du matériel et des vêtements nécessaires, la préparation de la chambre de bébé, on touche à de nombreux aspects de la maternité. On doit répondre à toutes les questions que les couples se posent, mais aussi à celles qu’ils ne se posent pas encore, et auxquelles ils seront prochainement confrontés. Je les amène à exprimer leurs désirs et je les aide ensuite à les réaliser. Mon rôle est ensuite de les orienter vers les professionnels qui répondront à leurs besoins.

« Le problème des parents n’est pas le manque d’information, mais au contraire sa surabondance. »Yamina Elbaz

Vous avez donc un rôle de conseil.


Absolument, mais pas seulement. Une partie du métier consiste presque en une forme de conciergerie pour les futurs parents. Je leur mets à disposition mon carnet d’adresses dans de multiples domaines, pour leur faire profiter de produits ou de services testés et approuvés par d’autres parents.

 

Qui s’adresse à un baby-planner aujourd’hui ?


Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les personnes qui s’adressent à moi ne sont pas forcément des couples fortunés et débordés ! Beaucoup de gens viennent justement me voir parce qu’ils veulent maîtriser leur budget et savoir où ils vont. La plupart attendent leur premier enfant, souvent sans famille à proximité, j’ai aussi des couples dont le dernier est né il y a plusieurs années et qui se sentent un peu dépassés.

 

Avez-vous vu les attentes des futurs parents évoluer en 8 ans ?


Oui, avant, l’attente était plus liée à notre expertise technique, les couples voulaient le meilleur matériel possible, maintenant le bien-être est plus présent dans les demandes que l’on nous fait. Le problème des parents n’est pas aujourd’hui le manque d’information, mais au contraire sa surabondance. Pour les aider à débroussailler dans cette jungle d’information et leur faire gagner du temps, il faut avoir « les bons capteurs », c’est une partie de mon savoir faire.

« Je suis là pour apaiser les tensions, apporter de l’harmonie. »Yamina Elbaz

Comment se passe votre intervention ?


Lors d’un premier rendez-vous, nous définissons ensemble les attentes des futurs parents, les thématiques qu’ils souhaitent aborder. Je leur fais verbaliser leurs envies. C’est important car ils découvrent parfois à cette occasion des possibilités auxquelles ils n’avaient pas pensé, comme dans la préparation à l’accouchement par exemple. Nous pouvons aborder de nombreux sujets, de l’alimentation à la sexualité en passant par l’allaitement. Je suis là pour leur éviter les frustrations, apaiser les tensions et apporter de l’harmonie dans leur aventure parentale.
J’élabore ensuite une proposition commerciale. C’est à la carte, parfois, dans le cas de demandes liées au matériel de puériculture par exemple, ce simple rendez-vous me permet d’envoyer un dossier avec toutes les informations souhaitées, parfois on me demande un accompagnement sur la durée, 3 mois par exemple. Je m’efforce d’être discrète, factuelle, jamais envahissante mais toujours accessible et à l’écoute. C’est très important pour les futurs ou jeunes parents.

 

Les plus grandes angoisses des futurs parents ?


Le plus souvent, c’est de ne pas être prêt pour l’arrivée de bébé, de ne pas avoir le matériel ou la chambre prête.

 

Les 3 astuces que vous souhaiteriez partager avec eux ?


– Ne vous mettez pas la pression (pour être les meilleurs, pour tout faire, pour ne rien déléguer). En tant que jeunes parents, on s’impose souvent trop de choses.
– Sollicitez l’aide de votre entourage. Pour vous aider en cuisine, pour le ménage, pour veiller sur votre bébé le temps de prendre soin de vous ou de vous retrouver… ou même pour faire un somme récupérateur !
– Faites-vous plaisir ! Ne vous oubliez pas. Aujourd’hui vous êtes 2, demain vous serez 3, soyez bienveillants entre vous.

 

Vous avez un autre métier ?

Oui, en lien même s’il est très différent : j’anime avec beaucoup de plaisir des ateliers de massages pour les bébés, en groupe ou en individuel. J’y retrouve d’ailleurs parfois des anciens clients.

 

Votre vêtement bébé coup de cœur ?


Les deux en un de chez Petit Bateau, notamment le Bodyjama. C’est ce que j’offre désormais en cadeau de naissance. Je trouve ça génial !

 

Yamina Elbaz
Exclusive Baby-Planner.
Tel : 06 58 08 33 53